L’évolution de la technologie rend le digital omniprésent dans le quotidien des entreprises. Les petites et moyennes entreprises et même les auto entrepreneurs ont à leur disposition la possibilité de se doter de logiciels pour aider leur activité. Mais il est également possible pour les plus grandes entreprises de demander des personnalisation ou même le développement de logiciels à façon.

Mais comment est calculé le coût d’un logiciel chez les entreprises de service numérique ?

Évaluation du coût du développement d’un logiciel

Gardez en tête qu’une entreprise de service numérique ou une agence digitale facture un service. Cela veut dire qu’elle facture du temps humain. Donc le coût est dépendant du temps de développement.

De cela, il faut déterminer les étapes de développement et donc les postes de coût d’un logiciel. Plusieurs facteurs peuvent influencer cette facturation et chacun de ces facteurs doit être détaillé sur un devis avant tout engagement.

  • Le coût des fonctionnalités varie en fonction de l’enchevêtrement technique, du nombre de d’intervenants, du délai d’utilisation et autres. Plus un logiciel est complexe, plus un logiciel a de fonctionnalités ou scénario que l’on vous déconseille, plus vous changez d’avis, alors les développeurs passeront du temps et devront vous facturer du temps.
  • L’infrastructure, l’hébergement, l’environnement : un développement informatique se déroule dans un environnement qui doit se mettre en place. Ce paramètre prend aussi du temps.
  • La gestion de projet : aucun projet n’est écrit parfaitement sur un document noir sur blanc. Il est indispensable d’avoir des personnes qui réalisent la gestion de projet et sont chargées de recueillir les besoins, de valider que les besoins énoncés sont bien les besoins souhaités, de définir la stratégie technique appropriée, de piloter la réalisation technique et synchroniser l’équipe.
  • Mise en place de mesure de sécurité : les accès, les données doivent être protégées pour éviter que tout le monde puisse avoir accès à votre logiciel.
  • La maintenance du logiciel : la maintenance est très importante et ne doit pas être négligée. Les développeurs seront chargés de régler des éventuelles pannes ou insuffisances après livraison du logiciel.
  • Tests et qualité : chaque logiciel doit être testé sous différents angles avant d’être utilisé (test de performance, test utilisateur, test de sécurité etc.)
  • Expérience des utilisateurs : Une formation pourra être donnée sur l’utilisation du logiciel au cas où les utilisateurs n’auraient pas d’expérience d’utilisation.

Calcul du prix du développement d’un logiciel

Le calcul du prix d’un logiciel nécessite beaucoup de réflexion.

Le service se facture par heure, journée ou au projet global. Cela dépend donc de la nature du logiciel et aussi du développeur.

Le montant des services se retrouve entre une centaine d’euros à plusieurs milliers d’euros en fonction du projet et des intervenants. Le prix diffère selon la nature du développeur (junior, senior un freelance, etc…).

Notons qu’il existe des logiciels généralistes et aussi des logiciels sur mesure. Nous sommes bien d’accord que le logiciel sur mesure sera plus coûteux que le généraliste et il serait plus avantageux pour votre entreprise puisqu’il vous offrira des services qui répondront à vos besoins propres. Aussi, il sera beaucoup plus sécurisé puisque son accès sera limité. Faire développer son propre logiciel sur une vision à moyen ou long terme coûtera moins cher, car les coûts des licences annuelles seront supprimés.

Comment réduire le prix de son logiciel ?

La variable essentielle dans la construction d’un logiciel comme pour un bâtiment est la gestion de projet. Plus elle est précise, bien faite, plus les développeurs sauront du premier coup quoi et comment faire. Et surtout évitez de changer d’avis : si les développeurs doivent défaire ce qu’ils ont fait, alors vous paierez deux fois.

En outre, les changements d’orientation en cours de projet sont très complexes à gérer car des choix techniques ont été faits au départ qui sont très compliqués à changer en cours de route.

Imaginez que vous avez prévu de faire une maison sans étage. En fonction de cette hypothèse, les fondations ont été calculées. Ces fondations ont été calculées pour ne tenir que le rez-de-chaussée pour remplir l’objectif en assurant le meilleur coût. Maintenant, vous décidez de prévoir un étage : cela change la donne. Mais si les fondations sont déjà construites : que faire ? Forcément, il faudra consolider. Mais ce ne sera pas si efficace que si les fondations avaient été construites dès le début pour le bon nombre d’étages.

Vous êtes en train de réfléchir au développement d’un nouvel ERP ? Consultez-nous dès maintenant pour en savoir davantage sur notre méthodologie.

Pour aller plus loin..

 
(edited) 5:06 Dans le body :