Digitaliser c’est sécuriser

14 Fév, 2022 | Transformation digitale & Data

Visuel article de blog Digitaliser c'est sécuriser
visuel article blog digitaliser c'est sécuriser

La digitalisation, devenue obligatoire pour les entreprises, ne manque pas de lever le voile sur la sécurité des datas. Il est donc important de comprendre que digitaliser va foncièrement de pair avec la mise en place de protocole de sécurité efficace. Pourquoi ? On vous explique.

visuel article blog La vulnérabilité des PME

Alors que l’on parle beaucoup plus de la transformation digitale, la sécurité qui en est un facteur déterminant passe régulièrement dans l’ombre. Pas que cela soit banalisé, mais pas assez détaillé. En effet, digitaliser implique avant tout de placer des verrous digitaux sur les différents accès aux données.
Cela est d’autant plus important que si on se réfère au contenu d’un RGPD, un site de vente en ligne est responsable de l’usage qui est fait des informations collectées au sujet de sa clientèle. Il va donc sans dire que digitaliser ne se peut sans une sécurisation de première classe.
A ce propos, nombreuses sont les entreprises qui ont été victimes de piratage et de vol de données de leurs clientèles. Si on peut se permettre de s’attarder sur les cas des grandes sociétés comme Yahoo, NetFlix ou encore Sony, il n’en demeure pas moins que les plus vulnérables sont généralement les PME.

Externaliser la sécurité

visuel blog Externaliser la sécurité

Une transformation digitale entreprise dans le cadre d’une PME ne nécessite pas beaucoup de moyens. Qui dit peu de moyens investit dans le digital dit aussi vulnérabilité des systèmes de sécurité. C’est en cela qu’il est souvent conseillé aux TPE et PME d’externaliser ce processus.
Ainsi, à en croire une étude révélée par HTTPCS, sur 77 % des attaques, ce sont les PME qui sont dans le viseurs des pirates informatiques. Faut-il à ce propos rappeler que les entreprises qui se sont faites pirater ont vu leur chiffres d’affaires dégringoler ?

Cultiver les bonnes habitudes

visuel article Cultiver les bonnes habitudes

On pourrait être tenté de croire que les PME sont forcément vulnérables au piratage. Peut-être bien que non, dans la mesure où des solutions existent pour minimiser les risques. Il y a certaines dispositions que vous pouvez prendre. 

Les mise à jour 

Elles sont constantes ; elles ont pour objectif de corriger les failles qui apparaissent dans le système en raison de la vétusté des codes. Ce sont ces failles que les pirates détournent pour s’infiltrer dans les serveurs des entreprises. Il est recommandé de ne pas attendre trop longtemps avant de procéder aux mise à jour de vos systèmes. 

Mieux gérer ses mots de passes

Les mots de passe les plus complexes sont ceux qui ont moins de chance d’être craqués. Si la composition est la bonne, cela ne suffit pas malheureusement, encore plus pour une entreprise. Il faut penser à les renouveler à une certaine fréquence. Une fois tous les trois mois, c’est un minimum pour garantir la sécurité de vos processus digitaux. 

Le anti-virus, le cloud et les VPN

S’il est courant de faire installer des antivirus, c’est encore mieux quand ceux-ci peuvent fournir un cryptage des données. En absence de tunnel de cryptage, un VPN peut se constituer comme une solution idoine. L’antivirus sera plus apte à éliminer les virus comme les ransomwares. Pour ce qui est du cloud, il permettra de protéger les fichiers.

 

Pour aller plus loin…