Le digital, un moyen pas une fin

20 Sep, 2021 | Transformation digitale & Data

Image Blog Le digital, un moyen pas une fin

Si mondialisation des marchés et digitalisation vont de pair, la dernière à elle seule ne se suffit malheureusement pas, bien au contraire de ce que peuvent penser certains. Autrement dit, le digital est un moyen comme un autre, et non une fin en soi. Que faut-il comprendre pour améliorer ses ventes de spiritueux ? C’est ce que nous allons essayer de détailler dans cet article.

On convient d’abord de ce que le digital permet aux entreprises de considérablement améliorer leurs rentabilités. De plus, la dématérialisation des processus de fonctionnement concourt aussi à un gain en flexibilité et en économie financière. Donc le digital n’est pas la finalité, c’est un moyen, un outil pour arriver à atteindre vos objectifs de vente, de diminution de vos coûts, de sécurisation de vos process…

Par contre, il ne faut aucunement commettre l’erreur de penser que cela suffit à booster les ventes de bouteilles. En effet, bien avant l’avènement du big data, la qualité du service à la clientèle a toujours été une condition non négociable en matière de succès entrepreneurial.

Le principe ne change pas ici. Par conséquent, une transformation digitale bien menée doit avoir des objectifs fixés pour savoir si le moyen contribue bien à apporter les résultats escomptés. Le digital vient par conséquent aider à l’atteinte de cet objectif tout en facilitant les processus à divers niveaux.

Améliorer son ciblage grâce au digital

L’un des avantages qui découlent du numérique, c’est que cela rapproche la marque du consommateur. Il devient non seulement plus aisé de se faire une idée plus précise des désirs de la clientèle, mais aussi de les anticiper.

Ceci est d’autant plus important que c’est l’expérience utilisateur (qui se traduit par les différents témoignages) qui fait souvent office de tremplin pour les potentiels nouveaux acheteurs.

Ainsi, grâce à la mise en place d’un marketing omnicanal (vente en ligne, multiplication des points de vente et de contact), l’entreprise collecte un ensemble de données qui lui permettront de savoir quel produit proposer à quelle clientèle et pour quelle raison. C’est en cela que le digital permet de gagner en performance.

    L’innovation et le digital pour de meilleurs chiffres

    Incorporer le digital au processus de vente de boissons implique de rester dans un perpétuel mouvement changeant. En effet, l’univers de la data est lui-même soumis à des mises à jour constantes. Les stratégies qui sont à succès ne le sont jamais longtemps.

    Qu’il soit question du référencement, du marketing, de la mise en place du canal de vente… l’amélioration constante, voir l’innovation sont les moteurs d’une entreprise qui se veut numérique. Plus loin, cela peut aboutir à la mise en place d’un réseau dont la mission sera de réfléchir afin de trouver des solutions adéquates aux problèmes de la société.

      Conclusion

      En définitive, passer au digital ne doit pas être appréhendé comme s’il s’agissait d’un simple passage vers de meilleures ventes. Il ne s’agit que d’un moyen comme tout autre qui, s’il est mal utilisé ne servira à rien sinon qu’à dégrader l’existant, même s’il faut bien reconnaître que la transformation digitale s’impose de plus en plus. Mais au-dessus du besoin, c’est l’objectif qui prime.

      Pour aller plus loin…