C’est toute la notion de « vie de bureau » qui tend à disparaître avec la digitalisation des différents secteurs d’activité. Que ce soit l’agriculture, l’industrie, les services : les deux sujets d’importance sont la qualité de vie au travail et la digitalisation. Et bonne nouvelle, chez EtOH Digital notre vision est que la transformation digitale apporte une meilleure qualité de vie au travail et notamment une plus grande liberté d’action et de mouvement.

L’employé nomade

Le travailleur d’aujourd’hui n’est plus du tout le même que celui d’hier. Actuellement, la notion de travail à domicile est pleinement incluse dans le profil professionnel. Il n’est donc plus rare de trouver des employés d’une entreprise qui n’y possèdent pas de bureaux, mais qui interviennent régulièrement dans le déroulement des activités.

Le bureau n’est plus forcément sur le lieu de travail, il peut être chez soi ou n’importe où. L’avantage, c’est que le collaborateur s’organise selon son bon vouloir. Il a moins de pression et veille surtout à livrer les tâches dans le délai imparti. Une manière de travailler qui rime fortement avec une indépendance complète du collaborateur vis-à-vis de l‘organigramme classique.

Par ailleurs, dans une certaine mesure, le collaborateur a la largesse de choisir ses instruments de travail. La conséquence de tout ceci, c’est aussi qu’on rencontre de plus en plus des travailleurs qui cumulent plusieurs postes dans différentes entreprises.

Vous pouvez être réticent ou réfractaire à cette nouvelle organisation et c’est bien compréhensible. Mais sachez que certains salariés ont besoin de ce pré-requis pour accepter un travail. Dans ce cas, l’entreprise doit adapter son organisation, son environnement de travail, son management à ces nouvelles situations. C’est complexe mais pas impossible. Les outils technologiques sont là pour vous y aider.

Une réalité qui s’élargit à l’entreprise

Si les avantages de la liberté dans le travail se font le plus ressentir chez le travailleur indépendant, il n’en demeure pas moins que les entreprises commencent elles aussi à adopter cette nouvelle donne. Pour explication, si travailler dans les locaux d’une société n’a pas encore complètement disparu, on note quand même que le bureau fermé est entrain de laisser place à l’open space.

En effet, cette disposition permet à chacun d’organiser son espace de travail comme bon lui semble. En même temps, cela permet de rapprocher les membres de l’équipe. Doit-on rappeler que c’est aussi là le but du processus de digitalisation ? C’est-à-dire remettre les valeurs humaines au cœur de l’entreprise. Donc, plus de temps, plus de liberté, mais aussi et surtout un gain en productivité à tous les niveaux de l’entreprise.

Cette liberté n’est pas anodine pour l’entreprise et n’est pas toujours en conformité avec la réglementation en vigueur. En effet, si le télétravail est en vogue, beaucoup d’aspects et d’enjeux liés au télétravail sont encore en zone grise. Il est donc important d’ouvrir ces sujets ouvertement et d’apporter des réponses et solutions claires pour prévenir les conflits.

L’invasion dans la vie personnelle à gérer

Si avec la numérisation le collaborateur a la liberté de s’organiser comme bon lui semble, il va sans dire que c’est un avantage qui possède son lot d’inconvénients. En effet, parce qu’il a la possibilité de travailler depuis son domicile, le collaborateur peut ne plus vraiment faire la différence entre sa vie personnelle et celle professionnelle. C’est une responsabilité commune du collaborateur et de l’employeur. Il faut instaurer des bonnes pratiques et des gardes-fous pour que cette invasion reste minimale.

L’autre conséquence, c’est que le niveau de rigueur personnel à s’imposer est très haut. Car s’il faut tenir dans les délais de livraison, la qualité ne doit pas manquer au rendez-vous. On peut donc conclure que ce mode de travail, quoique très flexible, n’est pas adapté pour tout le monde.

Pour aller plus loin..

 
(edited) 5:06 Dans le body :