Internaliser, externaliser ou digitaliser : le choix du XXIe siècle

17 Jan, 2022 | Transformation digitale & Data

Visuel article blog Internaliser, externaliser ou digitaliser : le choix du XXIe siècle

La question se pose souvent dans le cadre du processus de digitalisation des entreprises. Lorsque celle-ci est mise en place ou lorsqu’elle est pensée, les managers se demandent souvent s’il faut conserver en interne certains processus ou les confier à une entreprise externe. Comment opérer ce choix du XXIe siècle ?

Il est courant dans le domaine entrepreneurial d’entendre que internaliser est une meilleure solution quand on imagine la digitalisation de son secteur d’activité. Soit, il va sans dire qu’en internalisant certains processus, la société conserve en son sein les compétences nécessaires à l’avancée du projet global.
Par exemple, en choisissant d’engager un community manager qui se chargera de la communication digitale de l’entreprise sur les réseaux sociaux, la société s’assure de ce que ce dernier comprend et intègre les valeurs de l’entreprise. Autrement, il n’y aura presque pas de conflits entre les deux parties et mieux, cette compétence pourra rester et grandir en interne.

Externaliser, quels avantages ?

Si vous avez une société de vente de spiritueux, de bière ou de vin, vous vous demandez peut-être si l’externalisation ne vous conviendra pas. Voyons d’abord ensemble ce qu’il en est.
Externaliser, c’est faire appel à des experts en digitalisation pour s’occuper d’un processus donné. Il peut par exemple s’agir de traiter les réponses aux mails, de prendre des commandes en ligne, de les transférer à l’équipe mandatée pour exécuter les ventes… Cela peut prendre plusieurs formes, mais passons.
Dans ce cas de figure, l’équipe ou la personne engagée pour le service est payée de manière ponctuelle, donc à la tâche. Autrement dit, la digitalisation dans ce contexte ne chamboule pas complètement les processus acquis. Mais est-ce pour autant que c’est la meilleure option ?

    Que retenir ?

    Si le passage au digital s’impose de plus en plus depuis quelques années, il faut quand même reconnaître que le besoin n’est pas le même partout. Entre externaliser et internaliser le processus, parfois il n’y qu’un bit. Mais voici de quoi éclairer votre lanterne.
    Il est conseillé de procéder à une externalisation lorsque votre entreprise est une PME ou une PMI. En effet, dans cette configuration, le volume de données numériques traitées n’est pas important. Il s’agit généralement de mails, ou de l’animation d’un compte sur les réseaux sociaux.
    Donc, dans le cas où vous êtes une grande société qui vend ses produits à l’échelle nationale voire internationale, la réponse est donc toute trouvée. Une internalisation des compétences liées à la digitalisation est une meilleure option. Ici, la rentabilité intervient sur le long terme et sur le volume.

      En définitive

      Somme toute, on retient que c’est la nature de l’entreprise qui détermine la réponse à la question de savoir s’il faut internaliser ou externaliser sa digitalisation. Mais d’autres paramètres peuvent entrer en ligne de mire.
      Les tâches qui sont à caractère répétitif peuvent être externalisées pour permettre aux équipes en interne d’optimiser leur temps de travail. C’est aussi une solution intéressante quand il y a du travail qui s’accumule sur une courte période.

        Pour aller plus loin…