Quand la transformation digitale vient bousculer votre organigramme

18 Oct, 2021 | Transformation digitale & Data

visuel blog quand la transformation digitale vient bousculer votre organigramme

Depuis le début des années 2000, la digitalisation est un terme qui s’est fortement implanté dans les habitudes. Aujourd’hui, ce sont surtout les entreprises, vendeuses d’eau-de-vie y compris, qui mènent une course vers cette nouvelle norme, mais pas sans crainte… car qui dit progrès, dit grand bouleversement.

Si on part du principe que la transformation digitale peut rimer avec « innovation ou changement des processus de fonctionnement » au sein d’une entreprise, il faut aussi reconnaître que cela ne se fait pas sans accepter de casser quelques œufs.
En effet, il s’agit d’un chamboulement qui débouche sur une modification (profonde selon les cas) de comportement autant à l’intérieur qu’à l’extérieur de la société. Pour explication, une société, notamment de vente de bière ou de spiritueux fonctionne comme un tout. L’organigramme et les procédés en interne conditionnent la structuration des plans de marketing mis en place pour atteindre la clientèle.
Il va donc sans dire que digitaliser un pôle de la société affecte directement tous les autres aspects de l’entreprise. En outre, l’un des objectifs de digitaliser est d’automatiser : dès lors, certaines tâches vont être supprimées, simplifiées, modifiées. Bref, les fiches de poste vont évoluer : les organigrammes aussi. C’est une opportunité et non pas un problème : vous gagnerez en productivité.
En d’autres termes, il n’est pas avantageux d’envisager la digitalisation d’un secteur au détriment des autres, même si cela doit aboutir à une bousculade passagère des habitudes.

Un bouleversement nécessaire pourtant

Il y a plusieurs raisons qui peuvent expliquer les hésitations observées ci et là en matière de passage au digital. Dans un premier temps, cela peut s’expliquer par le fait que les habitudes ont la peau dure.
De plus, les hommes en général préfèrent continuer à appliquer les principes et méthodes qui « marchent » jusqu’à ce qu’elles soient complètement caduques avant d’envisager un changement. La seconde raison, c’est que les patrons d’entreprises redoutent (à tort) le gouffre financier que cela pourrait représenter.
Pourtant, les avantages qui sont liés à une digitalisation sont nombreux (facilitation des processus de vente, marché beaucoup plus vaste et diversifié, meilleur ciblage de la clientèle, meilleur marketing…).
De plus, c’est une erreur de penser que la digitalisation est un gouffre financier. Pour explication, les fonds investis sont largement récupérés sur chaque optimisation. Cela prend en compte autant le matériel et les outils utilisés que le personnel engagé.
On précise que la nécessité de passer au digital malgré tous les chamboulements possibles c’est pour le mieux ressenti en cette période de pandémie de la Covid19. La plupart des entreprises ont dû, par obligation ou par besoin de survie, s’adapter à la nouvelle norme.

L’organigramme et l’intégration des changements

Digitaliser est avant tout une question d’adaptation, donc de survie, si on peut le dire ainsi. Malgré cela, elle ne doit pas être vécue comme une imposition ou une obligation. Il est donc important, voire indispensable de l’entreprendre en fonction d’un plan de numérisation qui permettra autant à l’entreprise, ses salariés qu’aux consommateurs de vins et de bières de largement profiter des avantages qui y sont liés.
Dans cette perspective, la société se doit, avant de procéder, de faire une évaluation en vue d’identifier les solutions les plus faciles à mettre en œuvre. De même, l’impact de ces aménagements doit être mesuré et anticipé, afin d’éviter les mauvais retournements de situation.
Chez EtOH, nous avons une équipe de Consultants, une équipe de Digitaliseurs ainsi qu’une équipe de Formateurs. Ces 3 métiers sont là pour vous aider à mieux préparer, anticiper et accompagner ces changements. De bout en bout, EtOH vous aide à 360° pour une digitalisation réussie. Consultez-nous pour en savoir davantage sur notre méthodologie.

Pour aller plus loin…